side-area-logo

Entretien avec Maxime Pascal, développeur front-end

13/04
Entretien avec Maxime Pascal, développeur front-end
maxime

Votre parcours ?

Né en 1994, après un bac littéraire, j’ai fait une licence Information Communication et Hypermédia (connexion entre plusieurs médias…, sur le visuel, vidéo, print, internet… formation sur l’image)

Puis je me suis pris de passion pour le graphisme, en particulier le web design, c’est pour cela que j’ai fait un master dans ce domaine. Lors d’un stage, j’ai été développeur front-end et web designer dans une petite boite qui faisait des sites internet. Je me suis rendu compte au final que j’aimais plus développer que designer (et j’étais meilleur aussi !) c’est pour ça que j’ai cherché en boîte de com’. D’où mon arrivée ici.

Décris ton métier à un gamin

Je crée l’aspect visuel d’un site web, ainsi que les intéractions avec les utilisateurs. Tout ce qu’il voit, ce qu’il expérimente à travers ses interactions… Tout ce qu’il fait qu’il y reste, en gros je crée l’expérience, la partie émergée de l’iceberg.

Qu’est-ce qui fait la force de l’agence, d’après toi ?

On a des directeurs artistiques qui savent faire preuve de créativité dans leur design pour nous permettre de faire des sites créatifs et innovants. On fait que des créations originales, du sur-mesure, et c’est très stimulant.

L’avenir du métier ?

Je vois un grand retour des sites très artistiques comme à l’époque de flash, avec des animations, de la créativité, de l’animation, et de l’intéraction, pour une expérience utilisateur toujours plus riche.

Beaucoup de mobile et de diversification de supports, de résolutions et de challenges techniques.

Le plat que tu cuisines le mieux ?

Les lasagnes aux légumes.

Le mot de la fin ?

Cacahuètes.

Partagez

Plus d’actus

admin