side-area-logo

Kohé

Vient rêver avec les Globules

Nous passons la plupart de notre temps à rêver : que ce soit dans notre lit, dans les transports au commun, au bureau les vendredi après-midi, ou encore dans la quatrième saison de Dallas. Mais la véritable question que nous devrions nous poser c’est : à quoi rêvons-nous ? Quelle est la chose qui nous fait vibrer au quotidien, notre raison d’être ? Est-ce que c’est l’argent ? Le pouvoir ? Le respect ? Ou bien quelque chose d’autre ?

Kohé est un cabinet de management Lyonnais profondément atypique : sa mission est d’aligner fonctionnement de l’entreprise et motivations profondes de l’être humain, à travers le concept universel du rêve. Chaque jour, une quinzaine de consultants participent à la transformation profonde de nombreuses marques, de renommée mondiale pour certaines.

La problématique

Comment Kohé peut-il se doter d’une identité de marque forte, unique, et mémorable, et la faire vivre à travers un site internet à son image ?

Comment représenter un positionnement fondamentalement atypique et riche de sens, à travers une imagerie évocatrice, ainsi qu’un discours à des bornes de ce que l’on voit habituellement sur le marché ?

La réponse globule rouge

S’immerger profondément au sein de la psyché Kohé, afin de construire de manière agile toute une mythologie autour du rêve.

Rêve, lève-toi

On ne sait tout d’abord pas vraiment par quel bout prendre un dossier comme celui de Kohé. Dès le premier contact, nous fûmes persuadés d’avoir affaire à une entreprise visionnaire composée d’électrons libres, tant amateurs d’énigmes que de contradictions. Impossible d’arriver chez eux avec une maquette préétablie d’identité visuelle et digitale, et de s’imaginer déjà vainqueur comme César en Gaule. Ces gens-là foncent corps et âme dans leurs projets, mais n’avaient jamais vraiment eu l’occasion de se poser un instant et de réfléchir à ce qui les définissaient profondément.

C’est pour cela qu’en compagnie d’Alexandre Croibier, CEO et fondateur de Kohé, nous avons choisi de prendre le temps de se connaître, en apportant notre savoir-faire identitaire, tandis que lui venait avec sa vision et ses rêves. Nous avons ainsi construit collaborativement, au bout de plusieurs entretiens conduits par notre agence en compagnie de Mr Croibier, un discours, une représentation claire de ses forces, de sa méthode et de ses ambitions, afin que celles-ci se ressentent dans tout ce que nous nous apprêtions à mettre en place.

Ce rêve bleu (et orange)

Nous avons ainsi choisi un logo qui exprime cette dualité fondamentale qui anime Kohé : l’entreprise et le rêve, l’émotion et la raison, le cerveau gauche et le cerveau droit…

Ces deux opposés s’attirent chez les consultants de Kohé, qui jouent constamment avec ces concepts, les font danser, et respectent tant l’un que l’autre. Ces deux points aux couleurs opposées ont une fonction supplémentaire à la simple mémorisation de la marque : elles font office de véritable ponctuation, de césure avant d’écrire une nouvelle histoire.

Lumière, Action :

Le site internet de Kohé se devait d’être tout aussi singulier que leur univers mental : nous avons ainsi construit pièce par pièce toute une iconographie autour de concepts primordiaux dans leur démarché. La lumière, la vibration, le rêve, l’énergie, tous ces aspects très sensoriels s’assemblent au fil de la navigation pour donner l’impression à l’internaute d’entrer à la fois dans un espace étrange et merveilleux.

Voir le site de Kohé

Dès l’introduction du site, nous avons souhaité préparer le visiteur à cet univers, le questionner, le désorienter, le surprendre, en s’adressant directement à lui pour lui poser une question fondamentale, « Pour quoi courez-vous ? ». On fait les choses comme personne chez Kohé !

Nos équipes de gestion de projet, créatives et développement web ont ainsi planché sur cette copie pendant de longs mois, de manière agile, processus par processus, en accord avec les retours clients, afin d’accoucher d’un bébé qui ne ressemble à aucun autre, mais que nous affectionnons particulièrement.